Page d'accueil > Actualités
Allocution de l'Ambassadeur LI Li àla cérémonie d'ouverture du 2ème Forum de l'Investissement sino-marocain
2017/12/01

Mesdames et Messieurs,
Chers Amis,

   C'est pour moi un grand plaisir d'être parmi vous à l'occasion du 2ème Forum de l'Investissement sino-marocain. Je tiens tout d'abord à remercier les autorités marocaines d'avoir initié et organisé ce Forum, permettantaux représentants des milieux politique et économique chinois et africains de se réunir pour rechercher un dévoloppement partagé. Mes remerciements s'adressent aussi à vous, Chers Amis, pour votre contribution au renforcement de la coopération sino-marocaine et sino-africaine.

   Malgré leschangements intervenus dans la situation internationale ces dernières années, la coopération économique et commerciale sino-africaine a connu un développement en profondeur avec des résultats abondants. Avec un volume des échanges commerciaux qui s'est élevé à 149 milliards de dollars en 2016, la Chine reste le premier partenaire commercial de l'Afrique depuis huit ans concécutifs. Le stock des investissements chinois en Afrique a connu une croissance continue de plus de 30% pendant les 15 dernières années, avoisinant 40 milliards de dollars fin 2016. La Chine, devenue le pays le plus créatif d'emplois pour le continent africain, y a créé 30 mille emplois durant les deux années passées. Forte d'une contribution dépassant 20%, la Chine joue un rôle moteur dans la croissance économique africaine.

   En 2015, le président XI Jingping a effectué une visite en Afrique et présidé le Sommet de Johannesburg du Forum sur la Coopération sino-africaine (FCSA). Au cours du Sommet, les relations sino-africaines ont été hissées au niveau du partenariat de coopération stratégique globale, l'identification des « cinq piliers » de la coopération sino-africaine et le lancement des « dix programmes de coopération » ont ouvert de nouveaux horizons aux relations Chine-Afrique.Ces deux dernières années, la coopération économique et commerciale sino-africaine s'est développée en profondeur comme en ampleur; sa structure s'est améliorée sans cesse avec de nouveaux points de croissance dans les secteurs comme l'agriculture, la fabrication, la finance, le tourisme, l'aviation, la télécommunication, la radio-télévision, la santé et la logistique; de nouvelles modalités ont été adoptées pour passer d'une coopération autrefois bilatérale et unitaire à une coopération régionale etintégrée; les premiers effetsde conglomérat industriel se sont manifestés après la création de zones de coopération économique et commercial.

   Acteurs les plus importants sur le marché, les entreprises constituent une force majeure de la coopération économique et commerciale sino-africaine et un élément clé pour son développement en profondeur dans le futur. Face à la mondialisation économique, les entreprises chinoises et africaines ont mené, depuis des années, une coopération pragmatique multiforme selon la loi du marché, ce qui a apporté une grande contribution à la promotion de la prospérité économique et à l'amélioration des conditions de vie de la population aussi bien en Chine qu'en Afrique, consolidé la base populaire des échanges sino-africains, et injecté une force motrice durable et sûre au développement du nouveau partenariat stratégique sino-africain sur tous les plans.

   Actuellement, la situation économique mondiale connaît des changements profonds et complexes, marqués notamment par un nouveautransfert industriel à l'échelle internationale. Ceci représente à la fois des défis et des opportunités aux entreprises chinoises et africaines. Les entreprises chinoises ont des avantages en matière d'expériences et de facteurs de production, tandis que l'Afrique dispose des atouts comparatifs, tels que l'abondance des ressources naturelles et humaines ainsi que les fortes demandes du marché. Ensemble cela dégagera une énorme synergie dite « 1+1font plus que 2 ». Il convient donc que la Chine et l'Afrique travaillent ensemble pour se compléter l'une l'autre, transformer les potentialités africaines en moteur de dévoloppement et en profit pour le peuple, et assurer aux pays africains l'indépendance économique et un meilleur dévoloppement durable.

   Mesdames et Messieurs,
   Chers Amis,

   La Chine a toujours été grand défenseur, ferme partisan, véritable contributeur et participant actif du développement et de la prospérité de l'Afrique. Je suis convaincu qu'avec le soutien agissant des gouvernements chinois et africains, et la collaboration étroite des entreprises chinoises et africaines, la coopération sino-africaine aura un avenir encore plus radieux dans tous les domaines.

   Je vous remercie de votre attention.

 

Suggest To A Friend:   
Print