Page d'accueil > Actualités
Allocution de S.E.M. LI Li à l'ouverture de la conférence « Chine, Maroc et Afrique : liens au développement partagé »
2019/09/22
 

Monsieur le Président du Policy Center for the New South,
Mesdames et Messieurs les experts et les représentants des think-thanks,
Mesdames, Messieurs, Chers amis,

Bonjour !

C'est pour moi un grand plaisir de vous avoir si nombreux à cette conférence co-organisée par l'Ambassade de Chine au Maroc et Policy Center for the New South, et d'échanger avec vous des vues sur les relations sino-africaines. Je voudrais tout d'abord remercier sincèrement Policy Center for the New South pour son parfait travail d'organisation et ses arrangements minutieux qui ont permis à cette rencontre d'avoir lieu dans de très bonnes conditions.

La Chine est le plus grand pays en développement, alors que l'Afrique est le continent qui compte le plus de pays en développement. Malgré les multiples épreuves du temps et des aléas internationaux, les relations sino-africaines qui gagnent chaque jour davantage en maturité, avec une coopération couvrant des domaines toujours plus vastes, se sont engagées sur un chemin hors de commun.

C'est un chemin de solidarité et de soutien mutuel. La Chine et l'Afrique ont tous les deux vécu un passé douloureux. Leurs peuples ont oeuvré côte à côte pour l'indépendance nationale et noué une amitié profondément enracinée dans les esprits. Ce qui explique que le développement des relations de coopération amicale avec les pays africains constitue la pierre angulaire de la politique étrangère chinoise et que beaucoup de pays africains préfèrent croire la Chine et la choisir comme partenaire.

C'est un chemin de coopération gagnant-gagnant et de développement partagé. La Chine poursuit une politique de « sincérité, pragmatisme, amitié et franchise » envers l'Afrique, et s'attache à associer son propre développement au développement durable autonome de l'Afrique. En 2018, elle est le plus grand partenaire commercial de l'Afrique pour la dixième année consécutive, avec un volume commercial dépassant 200 milliards de dollars, et un investissement supérieur à 110 milliards de dollars. Grâce à ses riches expériences et avantages comparatifs techniques dans les domaines dont les pays africains ont un besoin urgent, comme les infrastructures, la Chine a aidé les pays africains à construire un grand nombre d'installations ferroviaires et portuaires, posant ainsi une base solide pour l'interconnextion d'infrastructures et la facilitation du commerce entre les pays africains. Actuellement, la coopération sino-africaine se développe en ampleur et en profondeur dans les domaines économique, commercial, financier, agricole, manufacturier et beaucoup d'autres.

C'est un chemin d'innovation de conceptions et de modèle pour la coopération Sud-Sud. Un adage chinois dit: « Pauvre, on se cultive en solitaire ; riche, on contribue au bien de tous ». Fidèle à cette philosophie de solidarité, les Chinois ne sauront jamais oublier ses amis et ses partenaires au moment de leur propre développement. Le Forum sur la coopération sino-africaine en est un parfait exemple. 18 ans après sa création, d'important résultats ont été enregistrés dans ce cadre de coopération, donnant une grande vitalité à la coopération Chine-Afrique. Pionnier à l'époque, le Forum offre aujourd'hui un modèle de dialogue et de coopération renforcés entre les pays du Sud.

Mesdames, Messieurs, Chers amis,

Un an après le Sommet de Beijing du FOCAC, la construction conjointe de "la Route et la Ceinture" et la mise en oeuvre des "huit actions" ont affiché un bon début. Dans un peu moins de deux semaines, nous allons fêter le 70ème anniversaire de la fondation de la République Populaire de Chine. Les pays africains ont été témoins du passé de la Chine. Ils accompagneront et participeront à son futur développement. Nous avons donc besoin de trouver de nouveaux moteurs pour la coopération sino-africaine et pour un meilleur développement de la Chine et de l'Afrique. Je vous invite, Mesdames et Messieurs, à livrer librement vos opinions, et j'ai la certitude que vous ferez jaillir la lumière de vos discussions fructueuses.

Pour terminer, je souhaite un grand succès à la conférence !

Je vous remercie de votre attention.

Suggest To A Friend:   
Print