Page d'accueil > Actualités de la Chine
Conférence de presse du 26 novembre 2020 tenue par le porte-parole du Ministère des Affaires étrangères Zhao Lijian
2020/11/26

I. Le Premier Ministre du Conseil des Affaires d'État Li Keqiang sera invité à participer, le 30 novembre à Beijing, à la 19e Réunion du Conseil des Chefs de gouvernement (Premiers Ministres) des États membres de l'Organisation de Coopération de Shanghai (OCS).

La réunion sera organisée par l'Inde par liaison vidéo.

II. Comme convenu entre la Chine et la Russie, le Premier Ministre du Conseil des Affaires d'État Li Keqiang tiendra le 2 décembre la 25e rencontre régulière des Premiers Ministres chinois et russe sous forme de visioconférence avec le Premier Ministre de la Fédération de Russie Mikhaïl Michoustine.

III. Le membre du Bureau politique du Comité central du Parti communiste chinois (PCC) et Directeur du Bureau de la Commission des affaires étrangères du Comité central du PCC Yang Jiechi participera aux événements dont la cérémonie d'ouverture de la 17e édition de l'Exposition Chine-ASEAN et du Sommet d'affaires et d'investissement Chine-ASEAN le 27 novembre.

CCTV : Le Ministère des Affaires étrangères a annoncé aujourd'hui que le Président Xi Jinping prononcerait un discours par liaison vidéo lors de la cérémonie d'ouverture de la 17e édition de l'Exposition Chine-ASEAN et du Sommet d'affaires et d'investissement Chine-ASEAN, et que le Directeur Yang Jiechi y serait présent. Nous remarquons que c'est la première fois que le Président chinois prononce un discours lors desdits événements. Quelles sont les attentes de la Chine pour cette exposition et ce sommet ?

Zhao Lijian : L'Association des nations de l'Asie du Sud-Est (ASEAN) est une priorité dans la diplomatie de voisinage de la Chine. Ces dernières années, la coopération entre la Chine et l'ASEAN dans divers domaines a continué de s'approfondir, et les relations entre les deux parties n'ont cessé de se renforcer. Depuis le début de l'épidémie de COVID-19, la Chine et les pays de l'ASEAN, en faisant preuve de solidarité pour surmonter les difficultés, ont lutté main dans la main contre l'épidémie et promu de façon active la reprise économique.

Dans le contexte particulier de l'épidémie, la Chine accueillera comme prévu l'Exposition Chine-ASEAN et le Sommet d'affaires et d'investissement Chine-ASEAN, et le Président Xi Jinping y prononcera un discours par liaison vidéo. Cela reflète pleinement la ferme détermination de la Chine à poursuivre une ouverture d'un niveau plus élevé et à promouvoir en permanence la coopération économique et commerciale Chine-ASEAN.

Cette année marque le 10e anniversaire de la création de la zone de libre-échange Chine-ASEAN. Au cours de la dernière décennie, le commerce Chine-ASEAN a doublé, passant de 292,8 milliards de dollars en 2010 à 641,5 milliards de dollars en 2019. Au cours des trois premiers trimestres de cette année, les échanges commerciaux entre les deux parties ont atteint 481,8 milliards de dollars, soit une hausse de 5% par rapport à l'année précédente, faisant de l'ASEAN le premier partenaire commercial de la Chine pour la première fois. La coopération économique et commerciale entre les deux parties a grandement contribué à leur développement et à leur prospérité. On peut dire que c'est une « décennie dorée » des relations économiques et commerciales entre la Chine et l'ASEAN.

La cinquième session plénière du 19e Comité central du PCC, qui s'est tenue récemment, a examiné et adopté les propositions du Comité central du PCC pour l'élaboration du 14e Plan quinquennal (2021-2025) pour le développement économique et social national et les Objectifs à long terme à l'horizon 2035. La Chine entamera une nouvelle marche vers l'édification intégrale d'un pays socialiste moderne. Ce faisant, la Chine approfondira sans relâche la réforme et l'ouverture et construira une nouvelle dynamique de développement, dont l'ASEAN et les autres pays voisins seront les premiers à bénéficier. En accueillant ce grand événement, la Chine est prête à approfondir sa coopération économique et commerciale avec l'ASEAN, à promouvoir une nouvelle montée en gamme des relations entre les deux parties, et à réaliser une nouvelle percée du niveau de l'intégration économique régionale, de sorte à se lancer dans une nouvelle décennie dorée.

Yonhap News : Les Ministres des Affaires étrangères de la Chine et de la République de Corée se sont entretenus aujourd'hui. Pourriez-vous présenter les informations concernées ?

Zhao Lijian : À l'heure actuelle, le Conseiller d'État et Ministre des Affaires étrangères Wang Yi effectue une visite en République de Corée. Nous venons de publier une nouvelle de son entretien avec la Ministre des Affaires étrangères de la République de Corée Kang Kyung-wha. Je vais présenter brièvement des informations en la matière. Des résultats fructueux ont été obtenus au cours de leur entretien, permettant de parvenir à un consensus en dix points :

Les deux parties sont convenues de renforcer la coopération dans la lutte contre l'épidémie, d'intensifier la prévention et le contrôle conjoints, d'améliorer et d'étendre progressivement le champ d'application de la « voie rapide », et de promouvoir l'établissement d'un mécanisme de coopération antiépidémique et sanitaire en Asie du Nord-Est.

Les deux parties sont convenues de créer un Comité pour le développement futur des relations Chine-République de Corée et d'élaborer un plan de développement des relations bilatérales pour les 30 prochaines années en profitant de l'occasion du 30e anniversaire de l'établissement des relations diplomatiques bilatérales en 2022.

Les deux parties sont convenues de lancer un dialogue « 2+2 » sur la diplomatie et la sécurité Chine-République de Corée, d'entamer un dialogue sur les affaires maritimes et de tenir un nouveau cycle de dialogue stratégique de haut niveau entre les départements diplomatiques des deux pays, afin de renforcer la confiance mutuelle en matière de diplomatie et de sécurité, et de promouvoir la coopération dans les affaires maritimes.

Les deux parties sont convenues de lancer les préparatifs de l'Année des échanges culturels Chine-République de Corée en 2021 et 2022 et de préparer les célébrations du 30e anniversaire de l'établissement des relations diplomatiques entre la Chine et la République de Corée.

Les deux parties sont convenues d'accélérer la synergie entre l'Initiative « la Ceinture et la Route » et les stratégies de développement national de la République de Corée, de promouvoir la coopération sur les marchés tiers et de renforcer la coopération dans des domaines clés tels que les industries émergentes, dans le but d'approfondir le développement intégré et de qualité des deux pays.

Les deux parties sont convenues de conclure le plus vite possible la seconde phase de l'Accord de libre-échange Chine-République de Corée et de lancer dans le plus bref délai le Plan conjoint pour la coopération économique et commerciale Chine-République de Corée (2021-2025), en vue de créer de meilleures conditions pour la coopération économique et commerciale bilatérale.

Les deux parties sont convenues de se soutenir dans l'organisation des Jeux olympiques (JO) d'hiver de Beijing et des JO de la jeunesse d'hiver de Gangwon, ainsi que de dynamiser davantage les échanges humains et culturels une fois que la pandémie sera maîtrisée efficacement.

Les deux parties sont convenues de continuer d'œuvrer de concert pour maintenir la paix et la stabilité dans la péninsule coréenne et faire avancer le processus de règlement politique de la question de la péninsule. La Chine soutient fermement les efforts de la République de Corée et la République populaire démocratique de Corée pour améliorer et développer leurs relations, ainsi que pour favoriser leur réconciliation et leur coopération.

Les deux parties sont convenues de travailler avec le Japon pour faire progresser positivement les négociations de l'Accord de libre-échange Chine-Japon-République de Corée. La Chine soutient la République de Corée dans l'accueil de la 9e Réunion des dirigeants Chine-Japon-République de Corée.

Les deux parties sont convenues d'œuvrer ensemble à l'entrée en vigueur au plus tôt de l'Accord du Partenariat économique régional global (RCEP), de défendre le multilatéralisme et le libre-échange, de promouvoir la construction d'une économie mondiale ouverte et d'unir leurs efforts pour relever les défis mondiaux tels que le changement climatique.

Les Ministres des Affaires étrangères des deux pays sont convenus de suivre la direction stratégique des dirigeants des deux pays, de renforcer la communication et les échanges, d'accroître l'amitié et la confiance mutuelle, et d'approfondir la coopération pragmatique, afin de faire progresser constamment le partenariat stratégique Chine-République de Corée.

China Daily : Comment la Chine voit-elle le développement de l'OCS ? Quelles sont vos attentes sur cette Réunion du Conseil des Chefs de gouvernement ?

Zhao Lijian : Depuis sa fondation il y a 19 ans, l'OCS maintient toujours une dynamique de développement saine et solide et a réussi à tracer une nouvelle voie de coopération et de développement pour les organisations régionales. Dans le contexte où la pandémie et les grands changements inédits depuis un siècle s'entrelacent et où l'on assiste à une évolution complexe et profonde des conjonctures internationale et régionale, l'OCS a une mission encore plus importante pour sauvegarder la sécurité et la stabilité régionales et promouvoir le développement et la prospérité de tous les pays. Récemment, le Sommet de l'OCS organisé sous forme de vidéoconférence a gagné des résultats fructueux. Les dirigeants des pays participants ont tracé la direction et dessiné un avenir pour le développement de l'OCS à l'étape suivante.

La Réunion du Conseil des Chefs de gouvernement qui se tiendra prochainement est un événement important dans le cadre de l'OCS cette année. Au cours de la réunion, le Premier Ministre Li Keqiang aura une communication et des échanges amples avec d'autres dirigeants des pays participants autour de l'approfondissement de la coopération de l'OCS dans le contexte de la pandémie. Cela permettra de rassembler davantage de consensus de coopération, d'élaborer plus de mesures pragmatiques, de promouvoir une plus grande synergie entre la construction conjointe de « la Ceinture et la Route », les stratégies nationales de développement et les initiatives de coopération régionale, d'améliorer le niveau de la coopération dans les domaines de l'économie et du commerce, de l'investissement, de la capacité de production, de l'interconnexion et des échanges humains et culturels, d'accompagner les pays dans la reprise de l'économie et le mieux-être du peuple, et de promouvoir un développement plus rapide et meilleur de l'OCS.

Agence de presse Xinhua : Vous venez d'annoncer que le Premier Ministre Li Keqiang et son homologue russe, Mikhaïl Michoustine, tiendront la 25e rencontre régulière des Premiers Ministres chinois et russe. Quelles sont les attentes de la Chine pour cette rencontre ?

Zhao Lijian : Depuis l'apparition de l'épidémie, la Chine et la Russie s'entraident et travaillent ensemble pour lutter contre la COVID-19, ce qui ajoute de nouvelles dimensions au partenariat de coordination stratégique global pour une nouvelle ère entre la Chine et la Russie. Les deux parties ont surmonté l'impact de l'épidémie et fait avancer à pas assurés le développement de la coopération dans divers domaines. Au cours des dix premiers mois de 2020, le volume du commerce bilatéral a atteint 88 milliards de dollars. Le déclin du volume se ralentit progressivement. Les secteurs de l'agriculture, de l'énergie et de l'e-commerce transfrontalier ont réalisé une augmentation à contre-courant. L'année Chine-Russie de l'innovation scientifique et technologique a été inaugurée avec succès. L'aspect positif de la coopération sino-russe continue de s'agrandir.

La rencontre régulière entre les Premiers Ministres chinois et russe est une plateforme importante qui permet aux deux parties de planifier, de guider et de promouvoir la coopération pragmatique et les échanges humains et culturels. Elle s'est tenue 24 fois déjà. La 25e rencontre régulière à venir est un événement d'échanges de haut niveau important entre la Chine et la Russie organisé à un moment spécial où la pandémie se propage dans le monde et où l'économie mondiale est en récession. Cette rencontre revêt une grande signification pour permettre aux deux parties de promouvoir la prévention et le contrôle de l'épidémie et la coopération dans divers domaines. Elle injectera un élan plus fort dans les relations sino-russes et dans le développement commun de la Chine et de la Russie, et apportera de la sagesse et de la force des deux pays à la lutte contre l'épidémie et à la reprise de l'économie au niveau mondial.

Beijing Youth Daily : Le Centre de coopération environnementale Chine-Afrique a récemment été lancé à Pékin. Pourriez-vous nous en partager plus de détails ? Comment la Chine évalue-t-elle les progrès et les perspectives de la coopération sino-africaine dans le domaine de l'environnement ?

Zhao Lijian : Nous avons déjà annoncé le lancement du Centre de coopération environnementale Chine-Afrique. Je voudrais souligner que le lancement du Centre constitue une nouvelle avancée importante dans la mise en œuvre des acquis du Sommet de Beijing 2018 du Forum sur la coopération sino-africaine (FCSA), qui créera une nouvelle plateforme permettant aux parties chinoise et africaine de renforcer l'échange et le dialogue sur les politiques environnementales, de promouvoir l'échange et la coopération en matière d'informations industrielles et technologiques environnementales, et de mener des recherches conjointes sur les questions environnementales. La Chine espère que le Centre fera usage de ses atouts en tant que plateforme, améliorera le niveau des échanges et de la coopération entre les deux parties et insufflera une nouvelle énergie à la construction d'une communauté d'avenir partagé sino-africaine.

La Terre est le seul foyer de l'humanité. Les peuples de Chine et d'Afrique ont une aspiration commune à un bel environnement et à une vie meilleure. Depuis la création du FCSA il y a 20 ans, la Chine et l'Afrique ont sans cesse approfondi leur coopération en matière de protection de l'environnement, de lutte contre le changement climatique et de développement vert dans le cadre du Forum, et adopté de nouveaux plans et mesures de coopération dans ces domaines à l'issue de chaque réunion du FCSA. Lors du Sommet de Beijing 2018 du FCSA, « huit initiatives majeures » ont été adoptées dont le développement vert. Au cours des deux dernières années, la Chine et l'Afrique ont coopéré pour mettre en œuvre un certain nombre de projets de coopération en matière de protection de l'environnement, de prévention et d'atténuation des catastrophes et d'énergies propres. Des progrès remarquables ont été réalisés dans la mise en œuvre des acquis du Sommet.

La Chine et l'Afrique ont un potentiel énorme et de belles perspectives de coopération dans les domaines de la protection écologique et du développement vert. La Chine est prête à continuer à travailler avec l'Afrique pour préconiser un mode de développement vert, à faible émission de carbone, circulaire et durable afin de protéger conjointement l'environnement et toutes les créatures vivantes et de faire de la Chine et de l'Afrique un beau foyer où l'humanité vit en harmonie avec la nature.

Reuters : L'Envoyé spécial des États-Unis pour l'Iran Elliott Abrams a déclaré mercredi que les États-Unis prévoyaient d'imposer des sanctions à quatre entités pour avoir soutenu le programme balistique iranien, dont des entreprises chinoises. Quels sont les commentaires de la Chine à ce sujet ?

Zhao Lijian : La Chine a fait de sévères représentations auprès des États-Unis à ce sujet. La Chine s'oppose depuis toujours et résolument aux sanctions unilatérales et à la « juridiction extraterritoriale » des États-Unis contre d'autres pays, et nous exhortons la partie américaine à corriger immédiatement ses pratiques erronées et à lever ces sanctions illégales. La Chine restera attachée à la sauvegarde du régime international de non-prolifération et au strict respect de ses obligations internationales en matière de non-prolifération, tout en préservant fermement ses propres droits et intérêts légitimes.

South China Morning Post : Le 25 novembre, le Président Xi Jinping a envoyé un message à Joe Biden pour le féliciter de son élection à la présidence des États-Unis. Est-ce que la Chine a pris contact avec l'équipe de Biden ou est-ce qu'elle envisagera prochainement d'ouvrir des canaux de communication avec cette dernière et de tenir avec elle des consultations sur le développement des relations sino-américaines ?

Zhao Lijian : Le maintien d'un développement sain et régulier des relations sino-américaines est conforme aux intérêts fondamentaux des peuples des deux pays, et représente également l'attente commune des personnes clairvoyantes aux États-Unis et de la communauté internationale. La Chine est prête à travailler avec les États-Unis pour renforcer la communication, se concentrer sur la coopération et régler les différends dans un esprit de non-conflit, de non-confrontation, de respect mutuel et de coopération gagnant-gagnant pour promouvoir le développement sain et régulier des relations sino-américaines.

Yonhap Television News : Est-il possible que le Président Xi Jinping effectue une visite en République de Corée dans un avenir proche ?

Zhao Lijian : La diplomatie au niveau de Chefs d'État, en tant que forme la plus importante d'échanges de haut niveau, joue un rôle irremplaçable dans le développement des relations bilatérales. La Chine et la République de Corée maintiennent toujours une communication étroite sur les échanges et coopération dans divers domaines, y compris les échanges de haut niveau.

Reuters : Selon des reportages, l'Inde a durci le contrôle de l'octroi des licences de qualité pour les produits électroniques en provenance de Chine, ce qui a ralenti le dédouanement des nouveaux modèles d'iPhones d'Apple et a empêché l'entrée d'autres produits en Inde, notamment les téléphones Xiaomi. Des sources proches du secteur ont déclaré que cela était lié aux récentes tensions politiques entre la Chine et l'Inde. Quels sont les commentaires de la Chine à ce sujet ?

Zhao Lijian : Hier, j'ai clairement exprimé la position de la Chine sur les pratiques concernées de l'Inde.

Ces pratiques, en violation flagrante des principes du marché et des règles de l'Organisation mondiale du Commerce (OMC), portent gravement atteinte aux droits et intérêts légitimes des entreprises chinoises et ne profitent pas aux investissements en Inde et à ses industries concernées. L'essence de la coopération économique et commerciale entre la Chine et l'Inde consiste à réaliser le gagnant-gagnant. Nous exhortons toujours l'Inde à corriger immédiatement ses pratiques discriminatoires et à éviter de porter davantage préjudice à la coopération bilatérale. Elle devrait offrir un environnement de concurrence équitable et non discriminatoire à toutes les entreprises étrangères, dont les entreprises chinoises.

Suggest To A Friend:   
Print