Page d'accueil > Dossiers > Coopération sino-africaine
Des partenariats stratégiques dans le secteur bancaire
2014/06/30

En juin 2013, le groupe BMCE Bank avait conclu un mémorandum d'entente avec la China-Africa Joint Chamber Of Commerce & Industry (CAJ-CCI). Le même mois, Attijariwafa bank scellait, à son tour, un accord stratégique avec Bank of China.

Les relations économiques entre le Maroc et la Chine se sont renforcées ces deux dernières années par plusieurs accords stratégiques scellés par le secteur privé, essentiellement le secteur bancaire. En juin 2013, le groupe BMCE Bank avait conclu un mémorandum d'entente (MOU) avec la China- Africa Joint Chamber Of Commerce & Industry (CAJ-CCI), son partenaire actuel dans cette première édition des rencontres B to B «China Africa Investments Meetings» organisées ces 24 et 25 juin à Rabat.

L'objectif de ce mémorandum d'entente signé au siège de BMCE Bank à Casablanca est de développer des relations d'investissement et de commerce extérieur entre le Maroc et la Chine et, plus globalement, promouvoir toute initiative de nature à accélérer les échanges économiques et à fluidifier les courants d'affaires entre la Chine et les pays d'Afrique. CAJ-CCI est un organisme placé sous la tutelle du Conseil chinois chargé de la promotion du commerce international et de la coopération entre les communautés d'affaires chinoise et africaine dans le domaine du commerce, de l'investissement et du transfert de technologie. D'après Gao Wei – le vice-secrétaire général de CAJ-CCI qui avait signé le mémorandum avec le président Othman Benjelloun–, son organisme compte plus de 500 entreprises membres totalisant un chiffre d'affaires sur l'Afrique de 20 milliards de dollars, soit 8 à 10% du total des échanges réalisés par an entre la Chine et l'Afrique.

54 économies africaines
Cet accord stratégique permettra d'une part, à CAJ-CCI d'apporter sa parfaite connaissance du marché
 chinois et d'autre part, à BMCE Bank d'offrir l'accès à son vaste réseau bancaire local africain qui s'étend, à travers sa filiale Bank of Africa, à une vingtaine de pays. Celui-ci sera encore élargi pour couvrir à long terme les 54 économies africaines. «BMCE Bank a toujours été identifiée à l'Afrique. Notre groupe bancaire a effectivement une longue histoire dans l'acheminement réussi de pratiques mondiales vers l'Afrique.

De plus, notre positionnement global est destiné à servir le continent africain, à travers notre présence en Chine et même en Europe», avait alors déclaré Othman Benjelloun. Lors de la signature de ce MOU, BMCE Bank et CAJ-CCI ont convenu entre autres d'organiser conjointement une conférence pour réunir des opérateurs chinois, marocains et africains de premier plan afin d'échanger sur les multiples opportunités d'affaires et de partenariats économiques. Chose faite aujourd'hui avec la première édition de China Africa Investments Meetings qui réunit plus de 250 investisseurs et chefs d'entreprises du Maroc, de Chine et d'Afrique subsaharienne pour échanger et sceller des partenariats dans divers secteurs d'activité d'intérêt commun. «Je suis convaincu du succès de notre engagement auprès d'une institution de renom telle que la CAJ-CCI : parce que la Chine croit en l'Afrique et parce que nous croyons au Maroc en tant que porte et pont exclusifs vers l'Afrique», avait indiqué Othman Benjelloun.

Pour rappel, la présence du groupe BMCE Bank en Chine qui remonte à l'an 2000 avec un bureau de représentation à Pékin devra être renforcée par l'ouverture d'une banque à Shanghai. Outre BMCE Bank, Attijariwafa bank, met aussi le cap sur la Chine. Le premier groupe bancaire marocain avait également scellé en juin 2013 un accord stratégique avec Bank of China, la plus ancienne banque et la plus internationale de toute la Chine, selon AWB. Ce mémorandum d'entente a été signé à Pékin par Mohamed El Kettani, président- directeur général d'AWB, qui était accompagné d'une importante délégation, et Yue Yi, vice-président exécutif de Bank of China. L'objectif est de promouvoir et développer les échanges commerciaux et les investissements entre les pays de présence en Afrique d'Attijariwafa bank et la Chine.

Il s'agit notamment d'accompagner les Chinois en Afrique et les Africains en Chine par le conseil, le financement des projets d'investissement et missions B to B. Selon le top management d'Attijariwafa bank, cet accord offre à ses clients l'opportunité de s'ouvrir davantage sur le marché chinois tant pour le développement de leurs exportations que pour la sécurisation de leurs sources d'approvisionnement. Il permet également aux opérateurs chinois d'être mieux soutenus dans leurs projets d'investissement et leur prospection des marchés de la région comprenant l'Afrique du Nord, l'Afrique de l'Ouest (UEMOA) et l'Afrique centrale (CEMAC).

Fondée en 1912, la Bank of China opère dans plus de 36 pays en Asie, en Europe, en Amérique et en Afrique, dispose d'un total bilan de 2,06 trillions de dollars et gère un portefeuille de 2,48 millions de clients entreprises et 172 millions de particuliers.

Société par actions, la banque chinoise exerce l'essentiel de ses activités dans les domaines de la banque universelle, la banque commerciale, la banque d'investissement, l'assurance et la gestion d'actifs. Son capital social est majoritairement détenu par différentes entités publiques de la République populaire de Chine.

 

Source: Le Matin

Suggest To A Friend:   
Print